Archives «Nos petits anges au paradis»

Forum: Intimité: Ma grossesse

Discussion: Petite Emy

<< prec suiv >>
2007-11-21 01:45
De: marizélène (94 messages)

Lettre a ma petite Emy

Notre histoire avec toi a commencer le 12 juillet 2007. Ton papa et moi avions choisi queje passe mon test de grossesse le vendredi 13, jour ou nous allions tomber en vacances. Mais le jeudi, nous étions si impatient de savoir si tu allais faire partie de notre vie, que j'ai été incapable de résister et j'ai tout de suite voulu savoir. Donc en finissant de travailler, j'ai fait un test. Selon notre habitude, Conrad devait commencer a minuter dès ma sortie de la salle de bain. Je sors en lui disant: es-tu prêt? Il me répond : oui go...et je lui redemande s'il est prêt...a devenir papa. Sitot sortie de la salle de bain, mon test était clairement positif: Tu allais maintenant faire partie de notre vie pour toujours. Tout comme pour ta grande soeur, nous nous sommes mis a pleurer tout les deux....

Le lendemain, début de nos vacances, papa a invité plein de monde, pour les informer de ta venue, et fêter le début des vacances. Tout le monde était tellement content. On a soupé à la pizza, et fini ça en feu de camp,entourés des gens qu'on aime.

Nous avons passer de belles vacances, moi avec le caractère déformer par les hormones, et ton père anxieux de savoir si tu allais être en santé. Malgré tout, je pense que tu faisais partie de chacune de nos pensées et de nos projets. Ça été long avant de se mettre à réaliser, pour nous deux. J'pense qu'on essayait de se protéger. Quand quelqu'un demandait a ton père s'il était content, souvent il répondait: « Très, mais je le serai encore plus après le 4 septembre (jour du test de clarté nucale) ». De mon bord, c'était tellement clair qu'il ne pouvait pas arriver 2 fois la même chose que j'avais hate qu'on se mette a tripper à 2. Ce qui m'inquiétait le plus, c'était de ne pas entendre battre ton petit coeur chez le médecin...Ça été long avant de ressentir ta présence dans mon ventre. Je n'ai pas commencé à te parler tout de suite.

C'est le 29 aout que nous avons finalement été voir Docteur Fillion, qui nous a fait entendre ton petit coeur pour la première fois. Comme j'étais soulagée! A 11 semaines, ça pouvait enfin commencer!

Le 4 septembre, nous t'avons vue pour la première fois. Tout semblait normal. Nous étions si soulagé...Il n'y avait que la mesure de ta nuque qui étai un peu haute, mais ça n'inquiétait pas les médecins plus que ça. J'insistais pour qu'il compte tes doigts, regarde ton coeur...te scrute dans tes moindres recoins...Tout était ok...Il ne nous restait plus qu'a attendre les résultats des tests sanguins. 2 longues semaines, mais pendant lesquelles j'étais certaines que tout allait être ok. Tout de suite après l'écho, papa devait partir pour le Lac-St-Jean. On se parlait au téléphone, et on flottait tous les 2. J'étais seule avec toi...et bien! J'en ai profiter pour t'acheter ton premier cadeau: une doudou. Une belle doudou jaune pâle avec un coin de caoutchou pour que tu puisses te faire les dents. Sur la photo d'échographie, tu ressemblais a un petit singe. Je t'ai appeler « Georges » ( pour Georges le petit curieux ) pendant presque un mois, convaicue que tu étais un garçon. Ma grossesse

(et mon caractère) était tellement différente de la première, que je me disait que tu ne pouvait pas être une fille toi aussi! C'est à peu près a ce moment-là que j'ai commencé à te jaser. Je n'étais plus jamais seule. Tu étais toujours avec moi, et là, il me semble que je sentais ta présence. Rien de physique, mais ça y'était, tu existais! Quelque jours avant l'arrivée des résultats du test sanguin, je me suis mise a m'inquéter; et si les résultats n'était pas bon...?

Le 18 septembre, le verdict tombe. J'ai réussi a parler a l'infirmière de Ste-Justine qui m'informe que les résultats sont décevant. Il y a une chances sur 37 que tu soit atteinte de la trisomie 21, et 1/47 que ce soit une trisomie 18. Ce ne sont que de fichu probabilité, qui nous ont pourri la vie jusqu'à l'amio. Selon les médecins, ces résultats sont pourri. C'est a partir de 1/200 qu'on s'inquiète et u'on fait passer une amio aux mamans. Mon univers bascule, s'il fallait qu'on ait a passer par là une deuxième fois....mais il reste de l'espoir...tant qu'on a pas de résulats officiel, on flotte dans les probabilités. Ton père a du passer la fin de semaine suivante a Québec, pour le travail. J'ai été le rejoindre, on avait plus que jamais besoin d'être ensemble.

Le 27 septembre,alors que j'en suis a 15 semaine, je dois passer une amiocenthèse a Ste-Justine, ansi qu'une autre écho. Ce sera la chance de te voir a nouveau. La nervosité est à son max...je ne veux surtout pas qu'on te découvre quelque chose d'anormal. On nous trimbale d'un d'un médecin a l'autre qui nous explique qu'il y a de bonnes chances que tout ailles bien pour toi...on s'y accroche crois-moi. Lors de l'écho, encore une fois tout semble ok...mais vers la fin on découvre que tu as un petit pied-bot. On nous explique que cela peut-etre tout a fait normal, mais qu'a cause de ça on va accélérer le processus d'amio, et que nous aurons les résultats préliminaires de celle-ci dès le lendemain. Sincèrement, le pied-bot on s'en fout! Il te manquerait un membre, qu'on te considérerait en santé quand même... Un petit pied croche c'est quoi! C'est de savoir si c'est le symptome d'autre chose qui nous inquiète...Je pense vraiment que ça été le plus 24 heures de ma vie.

Le lendemain, vers 14h00, le téléphone sonne. Papa est en train de sortir dehors, mais il rentre, tout d'un coup ce serait St-Justine. Effectivement, c'est l'infimrmière du Départment de Génétique, pour nous dire que les résultats préliminaires (pour les maladies plus fréquente t13, t1, et t21) sont ok!!!!!!!!! En prime: Tu es une fille...Tout à coup tu prends une dimensions bien réelle. Là, là ça y'est on peut commencer a tripper pour vrai....

3 semaines...3 belles semaines de « flattage » de ventre, de magasinage, de visite à la famille qui trippe. Le BONHEUR. Il me semblait qu'on était du. C'est la première fois en 2 grossesses que je me laisse aller tant que ça. Je vois quelque chose de beau, je te l'achète, j'arête de me rentrer le ventre, la bédaine grossit à vue d'oeil ça y est :JE SUIS ENCEINTE. C'est drole a dire, mais là je le sais, je ne suis pas juste enceinte, je vais avoir un bébé: toi. Pour moi ça fait Toute la différence du monde, avec la fausse-couche de ta tante Marianne, les problème de ta grand-mère à avoir ses 3 filles, et avec ta grande soeur malade, c'est pas un atomatisme de tomber enceinte, et d'avoir un bébé 9 mois après...Mais là c'est y'est...tu fais partie de ma vie. Je parle toujours de toi. Assez que je dois tanner les gens, mais j'aime ça, je fais le plein de bonheur me semble!

J'avais si hate qu'on te trouve un nom...presque chaque soir j'achale ton père avec 2-3 noms que je laisse tomber pour savoir ce qu'il en pense. C'est le fin de semaine du 13 octobre (1 an jour pour jour après que nous ayons appris que ta soeur allais devoir nous quitter, parce qu'elle était trop malade) que ton papa lance : « Emy, comme le moteur Hemi. Mais il faut l'écrire Hemi par exmple, c'est ça ou 454! » On a raconter la blague a tout le monde, qui nous félicitait pour le beau choix de prénom...moi j'avais le goût de chercher encore. J'avais le goût de profiter de ce beau moment de grossesse que j'attends depuis longtemps; chercher un nom. Mais à la fin de la journée, ben je m'y fait...j'pense qu'a force de faire des blague j'aime vraiment ton nom: ce sera Emy.

Mercredi, le 17 octobre, le jour de la fête de ta tante Raphaelle, je recoit un coup de fil du généticien de Ste-Justine, Dr Michaud. Il veut nous rencontrer le plus tôt possible: ça va pas. Ils ont trouver dans ton code génétique un chromosome de trop. Ils ne savent pas lequel. Ils ne savent pas non plus si c'est un morceaux de chromosome qui s'est détaché, mais tienne a nous voir. On se présente donc à l'hopital a 7h30 le 18 (meme date que l'an passé pour Béatrice). Ils nous explique que ce gros morceaux combiné au pieds-bot laisse peu de chance d'espoir, le meilleur scénario est une lourde déficience intellectuelle. Il nous suggère de passer une 3e echo, afin de tenter de découvrir si tu n'aurais pas d'autre problèmes de santé qui nous aiderait à prendre la décision. Lors de l'écho, je découvre que ce que je sens, et bien c'est vraiment toi qui bouge...on dirait que tu nous dit bye...Je pense que c'est ce que je voudrais, mais bon...au moins je t'aurai sentie un peu! Effectivement,

tu ne va pas bien du tout. Tes reins sont gravement atteint, ton coeur ne fonctionne qu'a moitié, et ton cerveau se dévelloppe mal. Ça y'est. Tu nous montre bien clairement que ça va pas. On se rend ensuite à la clinique de gynéco, pour choisir la façon dont on va te dire bye bye...Ils nous donne le choix entre un accouchement naturel le soir même, ou un curetage le semaine prochaine. Après mure réflexion, on va pour l'accouchement provoqué le soir même. Comme ça a généralement lieu dans les 24 heures, on s'attend à ce que tout ce termine le 19, comme pour Béatrice. A cause de plein d'imprévu, ça se passera plutot par un curetage, dimanche le 21. Je suis un peu décue de ne pas avoir pu te prendre dans mes bras, mais au moins je garderai l'image d'une belle petite puce bien en santé.

On est mercedi, ça fait une semaine aujourd'hui que j'ai su que tu n'allais pas bien. Tu me m'a quitter que depuis quelques jours, mais je m'ennuie deja de toi dans mon ventre. Je compte bien remplacer ta courte présence dans mon ventre, par une longue, très longue présence au-dessus de nos tête, a veillez sur nous et ceux qu'on aime.

Tout ça en quelque date. Raconté comme ça, cela semble bien rapide, mais ce fut une des périodes les plus longue de ma vie, mais surtout une des plus belles aussi.

Je t'aime mon bébé, tu restera toujours dans mes pensées....ma belle Emy.

<< prec suiv >>
Archives des anciens forums de «Nos petits anges au paradis» sur MSN Groups, de 2001 à 2008.
Les forums sont maintenant déménagés à http://www.nospetitsangesauparadis.com.
Archives compilées par papadejasmin