Archives «Nos petits anges au paradis»

Forum: Témoignages

Discussion: Josée

<< prec suiv >>
2002-03-23 15:11
De: Josée (445 messages)

Bonjour a vous tous

Je me présente, Josée j'ai 31 ans, j'habite Sorel-Tracy au Québec, je vis avec mon conjoint depuis 6 ans, nous avons une petite fille Ariane qui a 2 1/2 ans, et mon petit ange Marc-Antoine décédé le 27 février 2002 à l'âge de 20 jours.

Je vous raconte mon histoire ça sera long mais combien réconfortant de la raconté à des personnes qui vivent la même chose que moi.

Tout commence a sa naissance, soit le 7 février 2002, j'ai eu une très belle accouchement et facile Dieu merci. Marc-Antoine est arrivé 3 semaines d'avance, il pesait 5 lb 4 oz et mesurait

Tout commence après l'accouchement, le pédiatre trouve qu'il ne bouge pas beaucoup, qu'il n'a pas de tonus...donc il décidé de lui faire une série de test...une ponction lombaire...des rayon x...des prises de sang par dessus prise de sang...pauvre petit. Le médecin ne trouvant pas vraiment pas ce qu'il avait nous avons demandé le transfert à l'hôpital Ste-Justine. Eux en le voyant 2 jour après avoir accouché, on soupçonnée une trisomie 21. On ne voulait pas entendre ce verdict, nous en voyant Marc-Antoine on trouvait qu'il était pareille à notre fille Ariane, donc on gardait espoir. Donc 6 jours après, soit le mardi on rencontre le généticien qui nous dit qu'il était bien Trisomique, et qu'il devait lui faire passer le caréotype. A cette annonce on a pleuré, en se disant pourquoi nous...pourquoi lui...pauvre petit. On ne savait pas vraiment c'était quoi la trisomie, on s'imaginait les enfants de v'là 30 ans, donc on a eu peur. Le généticien a été très gentil avec nous, il nous a

expliqué que les enfants avec la T21 pouvaient s'adapter en société, qu'ils allaient même a l'école..etc...donc on a reprit le dessus et on a accepté l'handicap de Marc-Antoine avec sérénité.

Voilà 1 semaine de passé depuis sa naissance, qu'on le ramène chez nous. Enfin il est avec nous. Une semaine plus tard je trouvais que Marc-Antoine avait de la difficulté respirer on décide de l'amener à l'urgence...Ils nous informent que Marc-Antoine fait une bronquiolite mais que c'est une infection viral et que ça partira comme c'est venu. Sauf que le lendemain on le transfert encore à Ste-Justine, car il a vraiment de la difficulté a respirer.

21 février, il est rendu a Ste-Justine, le lendemain on lui passe des tests, et nous confirme bien la bronchiolite mais aussi que Marc-Antoine à la muqueuse de la gorge déchiré (C'est l'hôpital de sorel qui lui on fait ça), mais aussi il nous disent qu'il avait une anomalie au bout de sa trachée, mais étant pas sur, ils nous disent de ne pas nous inquiété tout de suite. Mon petit était branché de partout, il lui on injecter un liquide pour qu'il reste paralysé, car il ne pouvait pas mettre les tubes comme il le fallait, donc on du le paralyser pour ne pas qu'il bouge. Il est resté comme cela jusqu'à son décès. Le jour de son décès, il a passé d'autres tests, (la caméra dans la gorge, ainsi qu'un scann), ils ont découvert que sa gorge ne c'était pas guérit mais avait empiré, aussi il on vu le problème de Marc-Antoine, il avait un rétrécissement au bout de sa trachée, que même un petit tuyau ne passait plus. Si mon garçon aurait vécu, le seul moyen de le sauvé aurait été de lui

enlever un poumon et de lui passer un tuyau. Le médecins nous a dit qu'il n'aurait peut-être même pas survécu à une telle opération. Donc Marc-Antoine est parti le mercredi soir a 10h50 dans mes bras. Nous étant de l'extérieur, sommes retourné chez nous, mais a 9 h 05 le téléphone sonne et je répond (jamais je n'avais répondu depuis que MA était a l'hôpital, j'avais toujours peur des nouvelles) Le médecin nous recommande de venir à l'hôpital et de monté avec un chauffeur, je lui pose la question? Marc-Antoine ne passera pas la nuit? elle me répond que non...voilà j'ai fondu en larme ainsi que mon conjoint. Nous sommes retourné à l'hôpital (ça nous a pris 1 hrs de route). Tout le long du chemin j'ai demandé à Marc-Antoine de nous attendre, d'attendre Maman et Papa, qu'on arrivait, ce qu'il a fait, quand on est arrivé a 10H30 son coeur battait a 50, j'ai demandé de le prendre et je l'ai bercé et caressé, embrassé, et il est parti 20 minutes plus tard dans les bras de sa maman.

J'ai tellement pleuré et j'en pleure encore. Je sais que ça vie n'aurait pas été facile s' il aurait survécu. C'est dure a accepter, mais au moins il ne souffre plus.

En se moment j'ai besoin de parler, j'ai besoin de me confier, mon chum ne jase pas beaucoup, donc je me retourne vers vous. Au début j'étais super forte mais depuis quelques jours j'ai de la difficulté a fonctionner. J'ai mal en dedans, je suis fatigué et j'ai plus le goût de rien. J'ai perdu mon enfant même s'il était différent des autres je l'aimais autant. Je me demande si je vais passer au travers de cette terrible épreuve, il faut que je tienne le bout car j'ai ma petite fille, mais c'est tellement difficile. A tout les jours je vais dans sa chambre lui parler, car il est avec nous, j'ai gardé ses cendres à la maison. Je lui demande de me donner la force de passer au travers. Je sais que plusieurs d'entre vous allez comprendre ma peine et mon désarrois.

Merci de m'avoir lu et au plaisir de se connaître.

p.s Je vous envoie quelques photos de mon ange et de sa grande soeur ainsi que papa et maman.

<< prec suiv >>
Archives des anciens forums de «Nos petits anges au paradis» sur MSN Groups, de 2001 à 2008.
Les forums sont maintenant déménagés à http://www.nospetitsangesauparadis.com.
Archives compilées par papadejasmin